Mettre les points sur les "i"

Avec la controverse qui a eu lieu hier autour des apparences de favoritisme quant au résultat de l’appel d’offre du ministère de l’Éducation concernant les tableaux interactifs, j’ai vu passer toutes sortes d’informations plus ou moins exactes. Depuis 2005 que j’oeuvre dans le monde des TBI, je vois toutes sortes de comparaisons plus ou moins approximatives entre les technologies, parfois même de la part des équipes chargées de soutenir les enseignants (eh oui, chers animateurs RÉCIT, vous êtes aussi parfois mal informés).

Bref, ça me démange de mettre les points sur les « i » et de donner l’info exacte. Et je vous invite à compléter si le coeur vous en dit.

Je suis plus particulièrement familière avec les technologies SMART Board et Activboard, donc je me concentrerai sur elles ici. Je suis disponible pour répondre à vos questions au meilleur de ma connaissance.

Part de marché

SMART a la plus grosse part de marché. La compagnie déclare sur son site que 47 % des TBI dans le monde sont des SMART Boards. Ce qu’on ne sait pas, c’est la part de marché dans le milieu scolaire exclusivement, et encore moins celle au Québec. Les estimations que l’on a : fin 2011, le revendeur de l’Activboard au Québec, Cylabe Interactif, estimait sa part à 45 % du marché scolaire. Cela nous permet de croire qu’avant l’appel d’offre, les deux étaient sensiblement nez à nez. SMART Technologies a fabriqué récemment son 2 millionième TBI. Promethean a fabriqué récemment son millionième Activboard. Promethean vend presque exclusivement au milieu scolaire. Ils sont donc probablement pas loin du nez à nez dans l’éducation.

Coût d’acquisition

Ça m’embête un peu d’entendre qu’un TBI, ça coûte 5000 $ « Oui mais il faut un ordinateur aussi. » D’accord, alors je vous dis qu’un billet d’avion en classe économique pour la France coûte 2500 $. « Quoi? Mais non, pas tant que ça! » Ah mais avez-vous pensé qu’à destination, il vous faut un hôtel? « Non, je vais habiter chez ma tante! » Et voilà, certains ont déjà un ordi, d’autres doivent effectivement en acheter un neuf. Donc un TBI n’implique pas automatiquement l’achat d’un ordinateur. Même chose pour le projecteur, quoi qu’ici, il vaut vraiment mieux investir dans un bon appareil à ultra-courte-focale pour minimiser l’ombre au maximum. Donc, un TBI de base, c’est moins de 3000 $ (avec le projecteur).

Les SMART Boards ont la réputation d’être BEAUCOUP moins chers que les Activboards (mise à jour : sauf visiblement dans l’émission Dumont en parle hier, où on a dit : « En plus, ce sont les plus chers! »). C’est effectivement le cas, si on considère le modèle d’entrée de gamme des deux manufacturiers. Par contre, comparons pomme et pomme : ce qu’on aime du SMART Board, le fait qu’il soit tactile, est maintenant possible avec le nouveau modèle d’Activboard série 500. Prenons donc les deux marques en modèle 87 po, 2 utilisateurs, technologie tactile, avec haut-parleurs. Faites faire vos soumissions, vous n’en reviendrez pas…

Durée de vie

Je n’ai pas la prétention de connaître la durée de vie des produits. Je suis certaine que ça varie selon l’entretien et l’usage. J’ai entendu dire d’un revendeur qu’on parlait d’environ 5 ans (en tous cas, la garantie!). J’ai l’impression que c’est plus que ça, en général. Si vous avez des précisions ou expériences à ce sujet, j’aimerais vous entendre. A-t-on considéré cela dans l’appel d’offre? Ça risque de coûter cher dans 5 ans s’il faut déjà remplacer!

Modules complémentaires

À l’émission Dumont en parle, hier, on a affiché dans un tableau comparatif le fait que les SMART Boards n’ont pas de modules complémentaires, comme des boîtiers de réponse instantanée. Ce n’est pas vrai, SMART offre le système SMART Response, et Promethean offre ActiVote et ActivExpression.

Bon, je continuerai une autre fois.

Mise à jour (2 mars pm) :
Une remarque vient de me faire bondir : dans cet article de Radio-Canada, on relate les propos de Josée Bouchard, présidente de la FCSQ, qui dit que les commissions scolaires adoptent le SMART Board car elles ont peur que les autres technologies ne répondent pas aux besoins pédagogiques. AYOYE! Je rappelle ici que Promethean a été fondée par des enseignants, et qu’elle travaille presque exclusivement pour le milieu scolaire. C’est vrai que c’est risqué de faire affaires avec eux…

Mise à jour (13 mars am) :
Une autre mise à jour. L’article Une ombre au tableau blanc dit « aucune étude indépendante n’existe pour justifier l’achat massif et rapide de TBI ». Il ne dit pas « qu’aucune étude n’a été réalisée sur l’impact des TBI ». Je vous propose de découvrir cette liste de références d’études sur les TBI, constituée par Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation.

Advertisements

Une réflexion sur “Mettre les points sur les "i"

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s