À tous les positifs de ce monde

L’analyse des situations de la vie est un passe-temps qui me plaît beaucoup ces temps-ci.

Après avoir analysé que c’était possible de faire en sorte d’avoir une bonne journée si on s’y met pour vrai et qu’on sait apprécier les bonheurs subtils de toutes petites choses (une nouvelle saveur de tisane, le sourire d’une personne croisée dans l’ascenseur, une conversation avec un collègue avec qui on n’a pas souvent l’occasion de jaser, etc.), voici que j’analyse le type de conversation des gens.

Bon, c’est pas une analyse en profondeur, j’ai surtout identifié le type que je n’aime pas : le type « chiâleux ». Oui, il y a un genre de personne qui, lorsque tu leur demandes comment s’est passée leur journée, tout ce qu’ils déblatèrent ensuite tient du négatif. Ils ne se souviennent QUE de ce qui les a irrité, faut croire. Jamais ou presque ils ne parlent des belles choses, ou à tout le moins, après avoir dit ce qui n’a pas bien été. Et pire encore, ceux qui font avec une toute petite choses négative une MONTAGNE qui, selon eux, détruit complètement leur journée. C’est qu’ils doivent trouver le temps long. Ils peuvent bien être fatigués (voir billet précédent)…

Mais ça, c’est un sentiment qui me semble s’étendre plus loin que les simples conversations. On rencontre des gens, ils s’empressent de nous dire qu’il ne font « que ça » dans la vie; ensuite, on vote « contre » un gouvernement (pas pour nos idéaux, noooooon!); on manifeste notre mécontement (une manif pour informer tout le monde qu’il fait beau un jour, ça serait chouette!)…. bon je m’emporte moi même, et je suis moi même en train de chiâler… Mais je ne dis pas qu’on n’a pas le droit, des fois!!

Ceci dit, je me trouve chanceuse et je remercie les gens qui m’entourent de voir le bon côté des choses et de ne garder que le constructif des points négatifs pour mieux avancer ensuite.

En fait, où est-ce que je voulais en venir déjà? Hmm, je ne sais plus.

Mais je lance un défi à tous les positifs de ce monde. Si quelqu’un vous parle de quelque chose de négatif et que vous vous dites « mais avais-je vraiment besoin de savoir ça?? », mettez-vous au défi de tourner le tout vers la lumière et de faire voir à la personne qu’il y a à tout le moins une bonne chose dedans.

On dit souvent que les négatifs enterrent les positifs et finissent par les rendre négatifs, alors travaillons maintenant pour faire le contraire! Envahissons les négatifs!! 😀

Wow! Je vais me partir une secte.

Bon, je retourne au boulot! (non non, ne vous inquiétez pas, je suis tout à fait saine d’esprit).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s